Comment parier sur l’Open de golf britannique?

Troisième dans le calendrier annuel des 4 majeurs de golfs du Grand Chelem, l’Open britannique (encore appelé Open Championship outre-manche) est programmée en plein été et débute le 3ème vendredi du mois de Juillet. Crée en 1860 et co-organisé par le R&A Golf Club de St Andrews dés 1872, le British Open est le plus ancien des tournois de golf de la planète et rivalise avec les Masters d’Augusta en terme de notoriété. Pour les fans de golf européens, parier sur ‘The Open’ est un peu comme parier sur Wimbledon pour les amateurs de tennis, …un must de la saison !

.

La liste des 20 dernières champions de Golf de  l’Open Britannique

Année Champion Pays Lieu Score Marge/2ème
1995 John Daly USA St Andrews (-6) Playoff
1996 Tom Lehman USA Royal Lytham & St Annes (-13) 2
1997 Justin Leonard USA Royal Troon (-12) 3
1998 Mark O’Meara USA Royal Birkdale (E) Playoff
1999 Paul Lawrie Ecosse Carnoustie (+6) Playoff
2000 Tiger Woods (1) USA St Andrews (-19) 8
2001 David Duval USA Royal Lytham & St Annes (-10) 3
2002 Ernie Els (1) Afrique du Sud Muirfield (-6) Playoff
2003 Ben Curtis USA Royal St George’s (-1) 1
2004 Todd Hamilton USA Royal Troon (-10) Playoff
2005 Tiger Woods (2) USA St Andrews (-14) 5
2006 Tiger Woods (3) USA Royal Liverpool (-18) 2
2007 Pádraig Harrington (1) Irlande Carnoustie (-7) Playoff
2008 Pádraig Harrington (2) Irlande Royal Birkdale (+3) 4
2009 Stewart Cink USA Turnberry (-2) Playoff
2010 Louis Oosthuizen Afrique du Sud St Andrews (-16) 7
2011 Darren Clarke Irlande du Nord Royal St George’s (-5) 3
2012 Ernie Els (2) Afrique du Sud Royal Lytham & St Annes (-7) 1
2013 Phil Mickelson USA Muirfield (-3) 3
2014 Rory McIlroy Irlande du Nord Royal Liverpool (-17) 2
2015 St Andrews
2016 Troon

L’ancêtre de l’Open Britannique a vu le jour en 1860 en Ecosse

L’Open britannique a vu le jour en 1860, lorsqu’un club privé d’Ecosse, le Prestwick Golf Club décida d’organiser un concours entre les 8 meilleurs golfeur de la région, le golf n’étant pratiqué nulle part ailleurs dans le monde à cette époque.

C’est un pro Willie Park, Sr qui remporte cette 1er édition, organisée sur un parcours de 12 trous, joué à 3 reprises sur une même journée. Le vainqueur reçoit une ceinture en cuir à boucle d’argent, ‘The Belt’.

Ce n’est qu’en 1872, que le fameux ‘Royal and Ancient Golf Club of St Andrews’ rentra dans la danse en co-organisant avec’ l’Honourable Company of Edinburgh Golfers’ une nouvelle compétition qui se tiendra désormais, en alternance sur les 3 parcours de l’Old Course, du Musselburgh et de Prestwick. La ceinture du gagnant est remplacée par une aiguière en argent massif (« The Claret Jug ») qui est toujours le trophée en vigueur de nos jours.

En 1890, le trophée échappe pour la 1er fois à un écossais et c’est un anglais amateur John Ball qui remporte l’aiguière d’argent.

L’année suivante, le format évolue et l’Open se déroule désormais sur 72 trous et sur 2 jours. Le nombre de participants augmentant, le premier ‘cut’ est introduit en 1898 au soir du premier tour. Le nombre de clubs participants au tournoi par rotation s’enrichi de plusieurs links et l’internationalisation s’accentue.

Il faudra cependant attendre 1907 pour voir un non britannique remporter le British Open, …et on doit cet exploit a un français du nom d’Arnaud Massy.

Après une pause de 5 ans pour cause de 1er guerre mondiale, le tournoi voit arriver la suprématie des joueurs américains avec Jock Hutchison (vainqueur en 1921), puis Walter Hagen (1922, 1924, 1928 et 1929) et surtout avec l’amateur légendaire Bobby Jones (1926, 1927 et 1930), cette année 1930 étant celle de son grand chelem.

Dans les années 50, américains et britanniques sont plutôt en retrait et laissent émerger une compétition entre le sud-africain Bobby Locke (4 titres de 1949 à 1957) et l’australien Peter Thomson (5 titres de 1954 à 1965) . Mais la décade suivante les américains signent un grand retour avec le doublet d’ Arnold Palmer (1961 et 1962), puis avec Jack Nicklaus (1966, 1970 et 1978), Lee Trevino (1971 et 1972) et surtout Tom Watson (4 titres de 1975 à 1983).

L’internationalisation se poursuit et les anglo-américains laissent la place à de nouvelles nations : c’est ainsi qu’un argentin, Roberto DeVicenzo, s’impose en 1967, que l’espagnol Severiano Ballesteros émerge en 1979 et 1985, que l’Australien Greg Norman remporte 2 titres en 1986 et 1993 et que le premier Zimbabwéen Nick Price remporte l’aiguière d’argent en 1994.

Puis l’Angleterre refait un comeback avec les 3 victoires de Nick Faldo en 1987, 1990 et 1992, mais pour laisser la place à un retour en force des américains de John Daly (1995), jusqu’aux 3 victoires de Tiger Woods en 2000, 2005 et 2006.

Enfin, cette dernière décade l’Irlande est à l’honneur avec le doublet de Pádraig Harrington (2007 et 2008), et la victoire de 2 nord-irlandais : Darren Clarke (2011) et Rory McIlroy (2014).

Les parcours de golf du British Open alternent entre Ecosse et Angleterre

A sa création en 1860, le Prestwick écossais a été le premier parcours à accueillir l’Open. En 1872, le mythique Old Course de St Andrews, ainsi que le Musselburgh Links se joignent au  Prestwick pour organiser la compétition. Ce n’est qu’en 1893 que 2 clubs anglais (le Royal St George’s et le Royal Liverpool) se joignent au trio écossais précèdent, portant à 5 les parcours candidats à l’organisation de cette épreuve reine.

De nos jours, ce sont 9 golfs (incluant ceux précédemment cités à l’exception du Prestwick et du Musselburgh Links ) qui participent à l’organisation du British Open, en alternance entre l’Ecosse et l’Angleterre. Une disposition particulière a été prise pour le Old Course qui reçoit le tournoi tous les 5 ans, les années se terminant par 0 ou par 5.

Les 5 parcours écossais actuels susceptibles d’accueillir le British Open sont :

  • L’Old Course de de St Andrews
  • Le Carnoustie Golf Links de Carnoustie
  • Le Muirfield de Gullane
  • L’Ailsa Course dans le South Ayrshire
  • Le Royal Troon Golf Club de Troon

Les 4 parcours anglais sont les suivants:

  • Le Royal St George’s Golf Club de Sandwich
  • Le Royal Birkdale Golf Club de Southport
  • Le Royal Lytham & St Annes Golf Club de Lytham St Annes
  • Le Royal Liverpool Golf Club de Liverpool, encore appelé ‘l’Hoylake’

Parmi tous ces parcours, il est incontestable que celui de St Andrews est le plus valorisé par les joueurs. Recevoir le ‘Claret Jug’ dans le ‘Saint des Saints’ du Old Course est la consécration suprême dont rêve tous les golfeurs.

Pour les parieurs, c’est une occasion unique d’occuper utilement la pause footballistique du début de l’été.

Pariez avec Betclic sur le British Open

Six mois avant le début de la compétition, sur le pari long terme ‘Qui remportera l’Open Britannique en 2015 ?’, l’opérateur Betclic donne le nord-irlandais Rory McIlroy vainqueur avec une cote de 5,00. Tiger Woods, l’ex numéro 1 mondial qui a du mal à faire oublier sa blessure au dos, pointe quant à lui à la 2eme place avec une cote de 13,00.

Les cotes de Betclic sur le British Open de Golf en 2015

Betclic: Cotes du vainqueur de l’Open britannique de 2015 qui se déroulera à St Andrews

« Le tigre » peut-il revenir au plus haut niveau dans 6 mois ? Nous allons bien voir comment il évolue aux Masters d’Augusta, le premier majeur de la saison. Sa dernière ‘Claret Jug’ acquise au Royal Liverpool remonte à 2006…une éternité pour un joueur de ce niveau. Mais n’oublions pas que les 2 premiers titres Open de Tiger (2000 et 2005) ont été gagnés sur l’Old Course et en 2015, c’est à nouveau le parcours mythique de St Andrews qui s’offre aux compétiteurs.

Parier sur le vainqueur du British Open est toujours délicat, qui plus est lorsque la compétition se déroule sur l’Old Course. Nous pronostiquons une lutte acharnée et des play-offs entre le nord-irlandais et l’américain. Quant au vainqueur final, nous avons une préférence pour Tiger Woods qui reviendrait ainsi, grâce à St Andrews, le dieu du golf sur terre.