F1: Le championnat 2014 de Formule 1 débute avec le Grand Prix d’Australie

13 mars 2014

Début du Grand Prix d’Australie 2014 à Melbourne, le 16 Mars

Le Grand Prix d’Australie de F1

Ce Dimanche 16 Mars, sur le circuit mythique d’Albert Park, situé en plein cœur de Melbourne, le Grand Prix d’Australie va débuter la saison 2014 de Formule 1.

L’an dernier c’est le finlandais Kimi Räikkönen qui s’était imposé sur Lotus-Renault, signant sa 2eme victoire à Melbourne après celle de 2007 (l’année de son titre mondial). Sur le podium l’avait rejoint 2 autres champions du monde de F1: l’espagnol Fernando Alonso sur Ferrari (à 12 secondes) et l’allemand Sebastian Vettel sur Red Bull-Renault (à 22 secondes).
.

C’est l’allemand Vettel, partit en pole position à Melbourne, qui allait dominer toute la saison 2013, étant sacré dès le Grand Prix d’Inde le 27 Octobre, inscrivant ainsi un 4ème titre de champion du monde de F1 pour la 4éme fois consécutive depuis 2010.

En ce début de saison 2014, les cartes n’ont jamais été autant redistribuées en Formule 1, la faute à de nombreux changements majeurs, à la fois dans le domaine technique et dans le domaine sportif.

Côté technique, la plus spectaculaire évolution est sans aucun doute l’abandon du moteur V8 atmosphérique de 2,4 L, remplacé par le V6 turbo de 1,6 L.

Après 7 ans de bons et loyaux service, le V8 se retire donc de la F1, ayant fait le bonheur de Red Bull Racing chez les constructeurs et de Renault chez les motoristes.

Place donc à un V6 doté d’un système de récupération d’énergie: l’ERS (Energy Recovery System), système venant en remplacement du KERS (Kinetic Energy Recovery System) et doté de 2 éléments, l’un récupérant l’énergie cinétique liée au freinage et l’autre l’énergie fournie par les gaz d’échappement.

Concernant l’aérodynamisme, la silhouette des monospaces de 2014 devient plus filiforme, nez en pointe et plus bas. Notons enfin la diminution de largeur de l’aileron avant.

Côté sportif, l’introduction du carnet à points devrait aider au respect des règles et à l’amélioration de la sécurité. En cas de perte des 12 points, le pilote sera suspendu une course, le compteur étant remis à zéro au début de la saison suivante.

Pour que le suspense dure jusqu’à la fin de la saison, le 19ème Grand Prix, celui d’Abou Dabi, offrira un doublement des points pour le classement. C’est ainsi que le vainqueur engrangera 50 points au lieu des 25 habituels. Du spectacle en perspective !

Notons enfin la limitation à 100kg de carburant la dotation par voiture et l’usage de 5 moteurs pour toute la saison (au lieu des 8 admis en 2013).

Tout semblerait donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, sauf que… les motoristes ne sont pas prêts ou plus exactement les équipes qui ne sont pas motorisées par Mercedes sont en sérieuse difficulté!!!

Pour la célèbre firme allemande, en effet, pas de problème. Les essais F1 de pré-saison de Bahrein sont concluants et Mercedes est logiquement favori pour remporter le titre de champion des constructeurs à Melbourne, pour le plus grand bonheur de ses 2 pilotes: Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Mais le moteur V6 de Mercedes équipe aussi Williams et McLaren, deux écuries qui ont également été performantes lors des essais privés hivernaux.

Le problème principal viendrait du moteur V6 Renault, celui qui équipe Red Bull, mais également Lotus, Toro Rosso et Caterham. C’est le système de refroidissement des fameux systèmes de récupération d’énergie ERS qui seraient la cause d’une fiabilité peu satisfaisante du moteur français.

A cela s’ajouterait un manque de performance supposé du V6 de Ferrari, celui qui équipe la  Ferrari F14 T, mais également les écuries Sauber et Marussia. Il est vrai que la plus célèbre des Scudéria italienne a de quoi compenser avec ses 2 champions du monde: Fernando Alonso et son tout nouveau équipier, Kimi Räikkönen, double vainqueur de Melbourne (2007 et 2013), de retour après son limogeage de fin 2009.

La conclusion de tout cela ? Les pronostics n’ont jamais été aussi ouverts. Certes, sur le papier Lewis Hamilton, champion du monde 2008 chez McLaren-Mercedes, (suivi de son coéquipier Nico Rosberg) est donné super favori avec sa Mercedes équipé du moteur AMG, mais tout peut arriver sur le circuit de Melbourne, surtout si le temps se gâte.

Les cotes chez Bwin du vainqueur de la course pour le grand prix d’Australie

Fomule 1: Les cotes Bwin du vainqueur de la course pour le Grand Prix d’Australie de 2014

Notre pronostic : Le moteur Mercedes étant au top, parier sur la victoire de Lewis Hamilton (cote de 3,25). Ou si vous être prêt à prendre quelques risques, pariez sur son coéquipier, l’allemand Nico Rosberg (cote de 5). Ce qui est sûr c’est qu’une des 2 WO5 de Mercedes sera à l’arrivée à Melbourne ce Dimanche 16 Mars 2014.