Comment parier sur le vainqueur des Masters de Golf d’Augusta ?

Parmi les 4 tournois annuels qui composent le Grand Chelem de Golf, le Masters d’Augusta est certainement le plus prestigieux. C’est le premier de l’année (il se joue traditionnellement la seconde semaine d’Avril) et il se déroule de façon immuable dans le plus select des golfs privés de Géorgie, à l’Augusta National Golf Club, une véritable institution crée par le  légendaire Bobby Jones. Parier sur le vainqueur du Masters de Golf d’Augusta, c’est un peu comme parier sur le Prix d’Amérique pour les turfistes ou comme parier sur Roland-Garros pour les amateurs de tennis: un must pour les passionnés ! Commençons par en décrire la longue histoire.
.

L’histoire du Golf d’Augusta, conçu par le mythique Bobby Jones

Une des premières légendes du golf, le célèbre Bobby Jones, voulait créer l’équivalent du British Open sur les terres de l’Oncle Sam. Il choisit d’implanter ce parcours à Atlanta dans l’état de Géorgie. Dessiné par Alister MacKenzie, l’Augusta National Golf Club ouvrait ses greens en 1933, exclusivement à ses riches clients privés.

Malgré une réalisation exceptionnelle pour l’époque, Bobby Jones dû batailler pour convaincre l’USGA d’accueillir le Masters à Atlanta, l’organisation trouvant que le climat de Géorgie …était trop chaud pour bien jouer !.  Tiens, tiens, toutes proportions gardées par ailleurs, cela ne vous rappelle-t-il pas le débat récurrent sur l’organisation d’une Coupe du Monde de Foot au Qatar en 2022 ?

Le 1er tournoi du Masters a été finalement organisé en 1934 et a été remporté par l’américain: Horton Smith avec 4 points sous le PAR.

A l’exception des 3 années: 43,44 et 45 (pour cause de 2ème guerre mondiale), les golfeurs américains vont remporter tous les Masters jusqu’au succès, en 1961, du premier Sud-africain : Gary Player, qui s’imposa contre le champion en titre Arnold Palmer. Pendant cette période aux couleurs exclusivement américaines (1934-1960), seul Sam Snead est parvenu à remporter un triplé : (1949, 1952, 1954).

Suite à l’intermède sud-africain de 1961, on allait très vite revenir à une domination US, animé par un duo mythique: Arnold Palmer (déjà cité, et qui totalisera 4 victoires aux Masters) et Jack Nicklaus qui est, à ce jour, le joueur le plus titré à Augusta (6 vestes vertes) et qui remporta son dernier titre en 1986, à l’âge respectable de 46 ans (un autre record !).

Le sud-africain Gary Player reviendra bousculer l’hégémonie US à 2 nouvelles reprises, en 1974 et 1978. Il détient à ce jour le plus grand nombre de participations à Augusta (52), de 1957 à 2009.

Puis, à partir de  1980 avec la  1ère victoire de l’espagnol Severiano Ballesteros (sa 2éme étant acquise en 1983), le golf étend son audience en dehors des US et la veste verte devient plus accessible aux golfeurs de la vieille Europe.

En 1985, Bernhard Langer est le 1er allemand à s’imposer aux Masters, avant de voir les Anglais rentrer dans la danse à partir de 1988 avec la victoire de Sandy Lyle, suivi par un doublé de Nick Faldo (1989 et 1990) et la victoire de Ian Woosnam (1991).

Cette percée du Royaume-Uni à Augusta se conclura par le 3ème titre de Nick Faldo en 1996, juste avant que n’émerge, en 1997, …un certain Tiger Woods, âgé de 21 ans seulement, rendant une carte à -18 sous le PAR et laissant son ‘runner-up’ à 12 coups derrière (2 records inégalés à ce jour aux Masters d’Augusta). Une nouvelle légende venait de naître ! Tiger remportera sa 2ème  veste verte en 2001, sa 3ème en 2002 et sa 4ème en 2005.

En 2000, le fidjien Vijay Singh remportait le Masters, devenant une icône aux Iles Fidji.

Lors de l’édition de 2003, la vénérable institution d’Augusta à fait la une des médias suite à une attaque en règle de la féministe Martha Burk contre les modalités d’admission du Club, exclusivement réservées aux hommes. Peine perdue, la militante n’a pas obtenu  gain de cause.

Cette même année 2003, Augusta enregistrait la 1er victoire d’un canadien dans un tournoi majeur, celle de Mike Weir, qui fut également le 1er gaucher à remporter le Masters.

Il fut suivit, l’année suivante par un autre gaucher célèbre, l’américain Phil Mickelson qui allait récidiver sous les azalées en 2006 et 2010.

En 2009, c’est au tour de l’argentin Angel Cabrera de ramener une première veste verte dans le continent sud-américain.

Enfin, plus proche de nous, notons les 2 victoires de l’américain Bubba Watson en 2012 et 2014, ainsi que la 1ere veste verte australienne remportée par Adam Scott en 2013.

La liste des champions du Masters de Golf d’Augusta, de 1934 à nos jours

Session Année Champion Pays Score Écart avec le 2e
1 1934 Horton Smith (1) États-Unis (1) -4 1
2 1935 Gene Sarazen États-Unis (2) -6 Playoff (2)
3 1936 Horton Smith (2) États-Unis (3) -3 1
4 1937 Byron Nelson (1) États-Unis (4) -5 2
5 1938 Henry Picard États-Unis (5) -3 2
6 1939 Ralph Guldahl États-Unis (6) -9 1
7 1940 Jimmy Demaret (1) États-Unis (7) -8 4
8 1941 Craig Wood États-Unis (8) -8 3
9 1942 Byron Nelson (2) États-Unis (9) -8 Playoff (2)
1943 Seconde Guerre mondiale (pas de tournoi)
1944 Seconde Guerre mondiale (pas de tournoi)
1945 Seconde Guerre mondiale (pas de tournoi)
10 1946 Herman Keiser États-Unis (10) -6 1
11 1947 Jimmy Demaret (2) États-Unis (11) -7 2
12 1948 Claude Harmon États-Unis (12) -9 5
13 1949 Sam Snead (1) États-Unis (13) -6 3
14 1950 Jimmy Demaret (3) États-Unis (14) -5 2
15 1951 Ben Hogan États-Unis (15) -8 2
16 1952 Sam Snead (2) États-Unis (16) -2 4
17 1953 Ben Hogan États-Unis (17) -14 5
18 1954 Sam Snead (3) États-Unis (18) 1 Playoff (2)
19 1955 Cary Middlecoff États-Unis (19) -9 7
20 1956 Jack Burke, Jr. États-Unis (20) 1 1
21 1957 Doug Ford États-Unis (21) -5 3
22 1958 Arnold Palmer (1) États-Unis (22) -4 1
23 1959 Art Wall, Jr. États-Unis (23) -4 1
24 1960 Arnold Palmer (2) États-Unis (24) -6 1
25 1961 Gary Player (1) Afrique du Sud (1) -8 1
26 1962 Arnold Palmer (3) États-Unis (25) -8 Playoff (3)
27 1963 Jack Nicklaus (1) États-Unis (26) -2 1
28 1964 Arnold Palmer (4) États-Unis (27) -12 6
29 1965 Jack Nicklaus (2) États-Unis (28) -17 9
30 1966 Jack Nicklaus (3) États-Unis (29) E Playoff (3)
31 1967 Gay Brewer États-Unis (30) -8 1
32 1968 Bob Goalby États-Unis (31) -11 1
33 1969 George Archer États-Unis (32) -7 1
34 1970 Billy Casper États-Unis (33) -9 Playoff (2)
35 1971 Charles Coody États-Unis (34) -9 2
36 1972 Jack Nicklaus (4) États-Unis (35) -2 3
37 1973 Tommy Aaron États-Unis (36) -5 1
38 1974 Gary Player (2) Afrique du Sud (2) -10 2
39 1975 Jack Nicklaus (5) États-Unis (37) -12 1
40 1976 Raymond Floyd États-Unis (38) -17 8
41 1977 Tom Watson États-Unis (39) -12 2
42 1978 Gary Player (3) Afrique du Sud (3) -11 1
43 1979 Fuzzy Zoeller États-Unis (40) -8 Playoff (3)
44 1980 Severiano Ballesteros (1) Espagne (1) -13 4
45 1981 Tom Watson États-Unis (41) -8 2
46 1982 Craig Stadler États-Unis (42) -4 Playoff (2)
47 1983 Severiano Ballesteros (2) Espagne (2) -8 4
48 1984 Ben Crenshaw (1) États-Unis (43) -11 1
49 1985 Bernhard Langer Allemagne (1) -6 1
50 1986 Jack Nicklaus (6) États-Unis (44) -9 1
51 1987 Larry Mize États-Unis (45) -3 Playoff (3)
52 1988 Sandy Lyle Royaume-Uni (1) -7 1
53 1989 Nick Faldo (1) Royaume-Uni (2) -5 Playoff (3)
54 1990 Nick Faldo (2) Royaume-Uni (3) -10 Playoff (2)
55 1991 Ian Woosnam Royaume-Uni (4) -11 1
56 1992 Fred Couples États-Unis (46) -13 2
57 1993 Bernhard Langer Allemagne (2) -11 4
58 1994 José Maria Olazábal (1) Espagne (3) -9 2
59 1995 Ben Crenshaw (2) États-Unis (47) -14 1
60 1996 Nick Faldo (3) Royaume-Uni (5) -12 5
61 1997 Tiger Woods (1) États-Unis (48) -18 12
62 1998 Mark O’Meara États-Unis (49) -9 1
63 1999 José Maria Olazábal (2) Espagne (4) -8 2
64 2000 Vijay Singh Fidji -10 3
65 2001 Tiger Woods (2) États-Unis (50) -16 2
66 2002 Tiger Woods (3) États-Unis (51) -12 3
67 2003 Mike Weir Canada -7 Playoff (2)
68 2004 Phil Mickelson (1) États-Unis (52) -9 1
69 2005 Tiger Woods (4) États-Unis (53) -12 Playoff (2)
70 2006 Phil Mickelson (2) États-Unis (54) -7 2
71 2007 Zach Johnson États-Unis (55) 1 2
72 2008 Trevor Immelman Afrique du Sud (4) -8 3
73 2009 Angel Cabrera Argentine -12 Playoff (3)
74 2010 Phil Mickelson (3) États-Unis (56) -16 3
75 2011 Charl Schwartzel Afrique du Sud (5) -14 2
76 2012 Bubba Watson (1) États-Unis (57) -10 Playoff (2)
77 2013 Adam Scott Australie -9 Playoff (2)
78 2014 Bubba Watson (2) États-Unis (58) -8 3
79 2015

Les particularités du Masters de Golf d’Augusta pour les parieurs

Parier sur le vainqueur du Masters de Golf est toujours une expérience unique dans l’année. C’est tout d’abord le 1er tournoi de golf des 4 majeurs du Grand Chelem. Après la trêve hivernale, il est toujours excitant de reprendre contact avec les greens, qui plus est, sur ce parcours de Géorgie de toute beauté ou les azalées fleurissent à l’unisson au Printemps.

C’est un golf techniquement difficile (PAR 72) et particulièrement long (7,445 yards) ou les rois du drive pourront s’exprimer pleinement et ramener une carte très en dessous du PAR si les conditions  météo sont bonnes et s’ils arrivent à bien négocier les 3 trous terribles de l’Amen Corner (un passage chargé d’adrénaline pour les compétiteurs …et pour nous autres parieurs !).

Voyons le type de cotes que l’on rencontre aux US Masters du golf : chez Bwin, 4 mois avant le début de la compétition, le favori (le nord-irlandais Rory McIlroy) est doté d’une cote de 4.5, son challenger immédiat n’étant rien d’autre que Tiger Woods, avec une cote de 13, suivi de l’australien Adam Scott, coté à 15 et déjà vainqueur sur ce même parcours en 2013.

Les cotes de Bwin sur l’US Masters de Golf d’Augusta 2015

Bwin: Cotes du vainqueur des Masters de Golf d’Augusta 2015 (4 mois avant la compétition)

Nous sommes en présence d’un pari long terme, doté de cotes élevées, mais donc le dénouement est lointain (4 mois dans notre exemple) et l’incertitude élevée.

Nous vous proposons 2 stratégies pour parier sur le vainqueur des US Masters d’Augusta :

  • Soit nous parions sur le favori (ici Rory McIlroy) mais en engageant des mises raisonnables.
  • Soit nous misons sur l’outsider (ici Tiger Woods), ce qui nous permet de limiter notre engagement due à la cote élevée de Tiger (13) qui est proche du triple de celle de l’irlandais (4.5).

Si nous parions sur l’outsider, c’est que nous pensons que Tiger peut revenir au plus haut niveau et gagner une 4éme veste verte à Augusta, ou, plus probablement, qu’il va réussir à s’imposer dans  le (ou les) premier(s) tour(s)… ce qui nous permettra de placer un Surebet de parcours.

Dans tous les cas, attendez-vous à voir du spectacle aux Masters de Golf d’Augusta et très certainement du suspense jusqu’au dernier tour : sur les 10 dernières compétitions, 4 se sont terminées par des Play-offs. De quoi faire monter notre niveau d’adrénaline, quelle que soit la solution retenue pour notre pari : favori avec Rory ou outsider avec Tiger !