Quelle organisation et quel format pour le Top 14, le championnat de France de rugby à XV ?

N’espérez par parier efficacement sur le TOP 14,  le championnat de rugby à XV de l’hexagone, sans avoir pris connaissance de sa formule de jeux.  Organisé par le Ligue Nationale de Rugby (LNR : site : www.lnr.fr) , le Top 14 réunit les 14 meilleurs club professionnels de France dans un championnat découpé en 2 phases : une phase régulière (ou de qualification) disputée par les 14 équipes, et une phase finale à élimination directe disputée par les 6 meilleures équipes de la phase de qualification. Voyons le détail de cette organisation du Top 14.
.

Les 182 matches de la phase de qualification du championnat de rugby du Top 14

La phase de qualification du championnat de rugby débute à mi-aout et se termine à la 26ème  journée au mois de Mai de l’année suivante. Chaque équipe dispute 13 matches à domicile et 13 matches en extérieur. Cela fait 10 mois pendant lesquels vous pouvez parier sur les 182 matches de cette phase de qualification.

Le nombre de clubs participants à cette phase initiale a évolué au cours du temps. Il était de 24 lors de la mise en place du rugby professionnel en 1995, avant de rapidement passer à 16 (on parlait alors de Top 16) pour finalement se stabiliser à 14 clubs participants en 2005. Depuis cette date, le championnat de rugby de l’hexagone s’appelle donc le Top 14.

A la fin de la phase de qualification, les 2 derniers du classement sont relégués en division inférieure (la Pro D2). A la saison suivante, ils seront remplacés par le champion de la Pro-D2 et par le vainqueur des barrages de cette même Pro-D2.

En parlant de classement, vous vous demandez certainement comment sont attribués les points permettant de hiérarchiser les équipes en championnat?

Eh bien, contrairement au championnat de foot de Ligue 1 qui octroie les points : 3, 1, 0 pour respectivement : victoire, nul et défaite, le championnat de rugby est plus généreux en points puisqu’il accorde :

  • 4 points pour une victoire
  • 2 points pour un nul
  • 0 point pour une défaite

A cela il faut ajouter des points de bonus offensif et défensif, des points qui ont été mis en place à partir de la saison 2004-2005 pour maintenir l’enjeu des matches jusqu’à la fin des rencontres :

  • Si l’équipe perdante arrive à limiter la casse en maintenant  l’écart de points à 5 au maximum, elle obtient un point de bonus défensif (au lieu de 0 en cas de défaite écrasante avec plus de 5 points d’écart au score)
  • Si l’équipe gagnante arrive à faire la différence en inscrivant 3 essais de plus que son adversaire, elle engrange un point de bonus offensif au classement.

Comme pour le foot, le classement en championnat ouvre les portes des jouxtes européennes.

Les 6 premières équipes au classement (ou 7 en fonction des performances) sont admises à concourir à la Coupe d’Europe de rugby à XV. Tous les autres clubs du Top 14 (incluant les promus) sont amenés à disputer la ‘petite’ coupe européenne : le Challenge européen de rugby à XV .

Les 5 matches de la phase finale  du championnat de rugby du Top 14

Avec le mois de Mai arrive la phase finale du championnat, réunissant les 6 meilleures équipes au classement. Place cette fois à des matches à élimination directe entre ces 6 équipes du haut de tableau.

Cette phase finale de l’ovalie hexagonale est très rapide car en 5 matches tout est plié.

Il y tout d’abord une phase de barrage (2 matches)  qui réunit les 4 équipes classées n°3, n°4, n°5 et n°6

A l’issue de ces 2 matches de barrages, les 2 vainqueurs rejoignent les 2 premiers du classement Top 14 pour disputer les 2 demi-finales.

Et c’est généralement de fin Mai à la mi-Juin, au Stade de France de Saint Denis , qu’est programmée la grande finale du Top14.

Avec cette finale se termine notre propos sur l’organisation de ce championnat de l’ovalie tricolore, un TOP 14 qui avec ses 187 matches annuels  (de mi-aout à mi-juin) permet aux amateurs de rugby de parier 10 mois sur 12.