Va-t-on enfin pouvoir ‘parier sur Winamax’ ? Le foot après le poker ?

26 mai 2014

Peut-on parier sur Winamax ?

Winamax et les Paris sportifs ?

Allons-nous enfin pouvoir ‘parier sur Winamax’ ? Cette question peut paraitre surprenante quand on sait que la stratégie de la salle au W a toujours été (jusqu’à présent !) de rester un ‘pure player’ dans le domaine du poker. Cette stratégie lui a d’ailleurs parfaitement réussie car Winamax est devenue la 1er salle de poker en ligne en France, devant le n°1 mondial PokerStars. Oui, mais voilà, la célèbre ‘poker room’ de Patrick Bruel vient d’obtenir un agrément de l’ARJEL pour proposer à ses clients… des paris sportifs ! La question  n’est donc pas de savoir si l’on va pouvoir enfin parier sur ‘Win a max’, mais bien de savoir quand ?

.

Pourquoi Winamax se lance-t-il dans les paris sportifs ?

Une des réponses à cette interrogation est très certainement liée à l’évolution du marché des jeux en ligne. Après l’explosion des offres de poker qui a suivi la libéralisation du marché des jeux sur Internet en Mai 2010, un certain tassement est intervenu, avec la disparition de nombreuses salles.

En parallèle le marché des paris sportifs a accentué sa croissance. C’est ainsi que le dernier rapport de l’ARJEL pour le 1er trimestre 2014 indique une progression de 25% par rapport au 1er trimestre de 2013. Pour pallier au ralentissement des mises sur le poker, Winamax chercherait donc tout naturellement à se diversifier vers des secteurs plus dynamiques, comme celui des paris sportifs.

L’autre raison très probable est de faire croitre sa base client ‘poker’ en bénéficiant des apports plus ‘main stream’ des paris sportifs, avec en premier lieu les paris sur le foot. En effet si un joueur dispose d’un compte Winamax ‘Paris Sportifs’ il sera beaucoup plus facile de l’amener sur les tables de poker de la firme en lui proposant des offres promotionnelles.

De cette façon, la salle de Patrick Bruel veut certainement reproduire la stratégie gagnante lancée par le PMU il y a quelques mois, mais dans l’autre sens (paris hippiques vers poker). Un signe qui ne trompe pas : Winamax attaque le marché des paris sportifs sous sa propre marque, exactement ce qu’a fait le PMU lorsqu’il a décidé de se diversifier vers le poker !

Les atouts de Winamax dans le marché des paris sportifs

Winamax a un nom de marque bien connu et reconnu dans l’hexagone. Ses spots publicitaires sont largement diffusés sur les médias sportifs et son logo au W rouge sang figure en bonne place sur les maillots de l’équipe de foot de Saint-Etienne. La syntaxe du nom ‘Win a max’ peut très bien s’appliquer aux gains potentiels accessibles via les paris sportifs, tout comme via les tables de  poker.

Détentrice de 42% de part de marché dans le poker en ligne de l’hexagone, la salle dispose de ressources lui permettant d’attaquer d’autres secteurs du jeu (l’entreprise a réalisé 7 millions d’euros de bénéfice en 2013).

Enfin développer une infrastructure client/serveur de paris en ligne est à priori plus facile que de développer un logiciel de poker. La salle au W peut donc facilement réutiliser ses experts informatiques (Développeurs C/C++, HTML5, Web PHP, Client Flash,..) pour mettre sur le marché une plateforme maison pour les paris sportifs, complément idéal de son offre poker.

A moins que les dirigeants de la salle (les Patrick Bruel, Marc Simoncini  et autres) ne se retourne vers la marque blanche de Sportnco, celle que l’on commence à voir fleurir un peu partout, chez France-Pari, FeelingBet.fr, Zeturf.fr  ou encore GenyBet.fr,.. mais nous n’y croyons pas !

A quand le démarrage des paris sportifs chez Winamax ?

Il y a d’abord eu ce signe qui ne trompe: le fameux sésame de l’ARJEL (N° d’agrément : 0003-PS-2014-05-14) obtenu le Mercredi 14 Mai, en même d’ailleurs que celui de Zeturf, l’opérateur de paris hippiques souhaitant lui aussi se diversifier dans les paris sportifs.

Enfin une offre d’emploi aurait été publiée sur le site de Winamax, indiquant que l’opérateur serait à la recherche de ‘traders en paris sportifs’. Cette information n’étant plus présente sur le site de Winamax, nous ne pouvons malheureusement pas confirmer ni vous faire suivre le lien.

Ce qui est sûr, c’est que la Coupe du Monde de foot débute dans moins d’un mois au Brésil et qu’il serait étonnant que le lancement d’un tel site se fasse …après le Mondial ! …sauf si le logiciel ‘Paris Sportifs’ de Winamax n’est pas encore complétement débuggé !

Donc ‘Wait and See’ avant de pouvoir parier sur ‘Win a max’ !