Parier sur le Basketball nécessite de connaitre un minimum de règles

Si parier sur le foot ou sur le turf est relativement facile, même pour les non-initiés, parier sur le basketball, que ce soit en Pro-A ou en NBA, nécessite un minimum de connaissance sur les règles de ce sport. Et cela est d’autant plus vrai si l’on cherche à diversifier ses mises, au-delà du classique pari ‘Quelle sera l’équipe gagnante ?’  Voyons quelles sont les règles minimum à connaitre avant de se lancer dans les paris sur le basket.
.

Les fondamentaux à connaitre pour être capable de parier sur le basketball

Le jeu de basket se pratique à 10 joueurs (5 dans chaque équipes) et consiste à engranger des points à chaque fois que la balle rentre dans le panier de l’équipe adverse : un lancer lointain réussi rapporte 3 points, tout autre panier rapporte 2 points et un lancer franc (suite à une faute)  rapporte 1 seul point. Un match de basket se décompose en 4 périodes de 10 minutes (12 minutes aux USA en NBA) que l’on appelle ‘quart temps’. Si les 2 équipes sont à égalité à la fin du temps règlementaire, une 1ère prolongation de 5 minutes est enclenchée, suivie d’une 2ème prolongation en cas de nouvelle égalité,…et cela jusqu’à ce qu’un vainqueur émerge. Contrairement au foot ou au rugby, il n’y a donc pas de match nul au basket-ball ( à l’exception toutefois des matches de phase finale aller/retour pour lesquels il peut y avoir match nul à l’aller ou au retour, sachant que le gagnant sera celui qui obtiendra le cumul de points le plus élevé).

Les types de paris au basketball et les règles associées pour parier

Le timing est un élément crucial au basket et si vous aimez avoir un résultat rapide sur vos paris, vous ne serez pas déçu avec ce sport, cadencé par la sonnerie et les coups de sifflet incessants de l’arbitre. Pour les débutants au basket qui ont l’habitude des paris 1N2 au foot, contentez-vous de parier sur les 1N2 Temps réglementaires selon l’appellation de la FDJ (site ParionsWeb.fdj.fr). Ici, pas de surprise : comparé au football, la seule différence, ce sont les cotes très élevées pour le match nul, cotes généralement supérieures à 10.

Règles pour parier au basket à la FDJ: exemple du pari ‘1N2 Temps règlementaire’

Exemple d’un pari ‘1N2 Temps règlementaire’ à la FDJ  sur le championnat de NBA (site ParionsWeb)

Mais attention, il peut y avoir plus de 200 points marqués dans un match de basketball (voire plus de 210 en NBA par exemple), ce qui rend peu probable le résultat nul à la fin du temps réglementaire. En effet, la règle suivante s’applique : plus il a de point marqués dans une compétition sportive, plus la probabilité du score nul est faible, et donc plus sa cote sera élevée ! Pour les parieurs pressés qui ne veulent pas attendre les 40 minutes du temps réglementaire (ou les 48 minutes en NBA), vous pouvez profiter des paris proposés à l’issue des 4 quart temps.

Par exemple, en plus du 1N2 Temps réglementaires, la FDJ propose le 1N2 1er quart temps , le 1N2 Mi-temps, et le 1N2 3ème  quart temps. Par rapport au foot, vous avez donc  la possibilité d’engager 4 paris en 40 minutes au lieu des 2 paris du foot (mi-temps et fin de match) en 90 minutes. Cela peut faire une différence sur votre bankroll sur le long terme ! Même si pour les amateurs de résultats ultra-rapides, on est encore loin des performances (vélocité et effet de levier) offertes  par les brokers d’Options Binaires!

De son côté, le PMU préfère mettre en avant dans le lobby de son site PMU.fr le classique Pari 1-2 bien connu des parieurs sur le tennis. Il s’agit ici du Vainqueur du match et non du résultat 1N2 à l’issue du temps réglementaire. Comme au tennis, il n’y a donc que 2 possibilités possibles à l’issue des prolongations: victoire de l’une ou de l’autre équipe de basket. Pour les inscrits sur ParionsWeb.fdj.fr, vous noterez que la FDJ appelle ce pari ‘Face à Face- Match’

Les quelques règles rappelées ci-dessus étant acquises, nous vous recommandons de vous familiariser avec ces 2 types de paris au basket : 1N2 Temps réglementaire et Vainqueur du match, avant d’aborder des paris plus subtils comme le nombre total de points, ou encore les écarts entre équipes, le fameux spreading à l’anglo-saxonne.

Pour le pari : Nombre total de points marqués dans un match de basket, rassurez-vous, les bookmakers ne vont généralement pas vous demander de pronostiquer le chiffre total exact (la somme des scores des 2 équipes), même si ce pari est autorisé par l’ARJEL. Pour vous simplifier la vie, les bookmakers fixent une limite qui varie en fonction de la notoriété de la compétition et du  niveau des équipes qui se rencontrent. C’est ainsi que dans un match de NBA, il n’est pas rare de trouver ce seuil à 210 points, alors que pour un match de NCAA ou de Pro-A, ce seuil pourra descendre  jusqu’à 120 point seulement. La question posée par les bookmakers est alors la suivante : Le score total du match (en nombre de points cumulés) sera-t-il plus ou moins grand que le seuil indiqué? Ce pari (encore appelé Over/Under en anglais) est proposé à l’issu des différents temps réglementaires (1er quart temps, mi-temps, 3ème  quart temps, 4ème quart temps), mais également à la fin du match (donc après les prolongations éventuelles).

Un autre pari intéressant au basket, mais qui s’adresse aux experts du domaine, est de pronostiquer l’écart de points entre les 2 équipes. Le niveau de complexité est un peu équivalent au pari ‘score exact’ sur le foot et ce n’est donc pas à mettre entre toutes les mains ! Mais là aussi, pour simplifier la vie des parieurs sur le basket, les bookmakers ne nous présentent pas tous les cas possibles d’écarts en nombre de points, la liste serait bien trop longue ! A partir de leur base de statistiques sur le type de rencontre disputée et sur les joueurs participants, ils déterminent un autre seuil qui est celui de l’écart de points moyen attendu pour le match en question.

Exemple au PMU: Sur un pari ‘Ecart entre équipes’, l’opérateur historique a estimé ce seuil moyen à 5 points d’écart pour la prochaine rencontre de NBA entre les Phoenix Suns et les Milwaukee Bucks. Le PMU vous pose alors la question suivante:

Règles pour parier au basket au PMU: exemple du pari ‘Ecart entre équipes’

Exemple d’un pari ‘Écart entre équipes de basket’ sur le Championnat NBA au PMU

Le PMU a donc simplifié le pari ‘Écart entre équipes’ au maximum, le ramenant à un simple pari 12 comme au tennis. A noter que la FDJ utilise une stratégie un peu différente, en présentant le pari ‘Ecart entre équipes’ comme un 1N2 du foot, c’est-à-dire avec 3 résultats possibles :

Règles pour parier au basket à la FDJ sur le site ParionsWeb: exemple du pari ‘Ecart entre équipes’

Exemple d’un pari ‘Écart entre équipes de basketball’ sur le site ParionsWeb.fdj.fr de la FDJ

L’avantage pour les parieurs, c’est de pouvoir éventuellement parier sur la cote importante correspondant au fameux seuil moyen déterminé par les ordinateurs du bookmakers. Dans l’exemple de la FDJ ci-dessus, la cote est de 14 si la Nouvelle Orléans gagne par 4 points d’écart.

Ah oui, une dernière question que vous vous posez certainement : Chez quel bookmaker trouver les meilleurs cotes au basket ? Eh bien, en ce début 2015, c’est chez Winamax que les cotes sont les plus élevées, que ce soit en NBA ou en Pro-A. De plus, pour un nouveau entrant , Winamax frappe fort, puisqu’il propose de l’ordre de 14 paris différents sur ce sport dont la popularité talonne le football.

Basketball : exemples de cotes élevées en NBA chez l’opérateur Winamax

Winamax : Exemple de cotes élevées sur des matches de basketball  du championnat US de la NBA



Nous allons en rester là pour ces règles sur le basketball, règles indispensables pour pouvoir parier avec discernement sur ce sport si attachant. Selon les bookmakers, vous trouverez de petites variantes sur les types de paris, mais avec nos consignes et exemples ci-dessus vous devriez pouvoir vous en sortir facilement.