Les paris sur la Ryder Cup, le tournoi de golf intercontinental entre l’Europe et les USA

Organisée tous les 2 ans (les années paires depuis 2002), la Ryder Cup (site officiel : rydercup.com) est au golf ce que la Coupe Davis est au tennis: la plus haute confrontation pour le type de sport concerné.  Mais avec le golf, ce ne sont pas des nations qui s’affrontent, mais ni plus ni moins que des continents : les USA contre toute l’Europe ! Disputée en alternance sur des parcours américain et européen, la Ryder Cup était à l’origine (1927)  programmée entre les seuls Etats-Unis et l’Angleterre, les 2 nations historiques du golf. En 1973, les joueurs irlandais étaient admis dans l’équipe anglaise et en 1979, tout le continent européen était autorisé à participer, ce qui a eu pour effet d’équilibrer et de dynamiser la confrontation des 2 côtés de l’Atlantique. Pour la 1er fois de son histoire, la France accueillera la Ryder Cup en 2018 au Golf national de Guyancourt en Île-de-France. Mais les paris sont déjà ouverts pour l’édition 2016 qui se tiendra  au Hazeltine National Golf Club de Chaska dans l’état du Minnesota. Mais avant de vous aventurer dans des mises risquées, nous vous proposons un petit rappel du mode de fonctionnement de cette Ryder Cup.
.

Comment se déroule une Ryder Cup et quel en est le format ?

Si vous avez l’habitude de parier sur les tournois du Grand Chelem (Masters, US Open, British Open, PGA championship) vous connaissez donc le format Stroke-Play qui consiste à comptabiliser le nombre de coups permettant d’atteindre les 72 trous des 4 jours de compétitions (18 trous par jour).

Avec la Ryder Cup, tout est différent et on retrouve en cela des analogies avec la Coupe Davis. Comme au tennis, la compétition se déroule sur 3 jours : Vendredi, Samedi et Dimanche. Comme au tennis, il existe un capitaine de jeux qui a la lourde responsabilité de sélectionner les joueurs (12 dans le cas du golf) qui représenteront leur équipe.

Cette sélection se fait  selon certains critères qui évoluent, édition après édition, et qui différent des 2 côtés de l’Atlantique. En 2014, une certaine homogénéité avait été trouvée entre les  2 équipes : le classement déterminait les 9 premiers joueurs sélectionnés et c’était les 2  capitaines qui choisissaient les 3 derniers (wild cards) golfeurs de leurs équipes.

Concernant le format de la Ryder, on oublie le Stroke-Play et on fait appel à 28 matches disputés en Match-Play dans 3 formats différents : 8 Foursomes, 8 Fourballs et 12 Simples.

Huit ’foursomes’ permettent de concourir pour  les 8 premiers points

Huit compétitions dans le format ‘foursome’ sont organisés les vendredi et samedi après-midi. Elles  opposent , sous forme de doubles, 2 joueurs américains et 2 joueurs européens. En ‘’foursome’, il y a pénurie de balle, puisque les 2 joueurs de la même équipe partagent la même balle, la jouant alternativement. A l’issue des 18 trous, l’équipe qui a remporté le maximum de trous ramène 1 point à son continent. En cas d’égalité, chaque équipe ramène ½ point.

Huit ‘fourballs’ permettent de concourir pour  8 points supplémentaires

Avec le format ‘fourballs’ chaque joueur joue sa propre balle et c’est le meilleur score réalisé sur chaque trou qui est retenu. Huit ‘fourballs ‘ sont organisés : 4 le vendredi matin et 4 le samedi après-midi .

Là aussi, à chaque round, 4 joueurs sont en compétition : 2 européens et 2 américains. A noter que ces joueurs sont choisis librement  par les 2 capitaines de jeu .  Seule contrainte : chaque joueur doit disputer au moins un match et au maximum cinq.

Le Dimanche, douze simples permettent de mettre en jeu  les 12 derniers points

Comme il y a 12 joueurs sélectionnés dans chaque équipe, les 24 compétiteurs doivent jouer au moins une fois le Dimanche.  Les matches dominicaux se déroulent en Match-Play :  on totalise le nombre de trous remportés (et non le nombre de coups joués comme en Stroke-Play). A la fin des 18 trous, les 2 compétiteurs du simple comparent le nombre de trous gagnés : celui qui a  remporté le plus grand nombre de trous ramène 1 point pour son continent. En cas d’égalité (9 trous partout), les 2 compétiteurs ramènent chacun ½ point à leur équipe.

Combien de points faut-il à une équipe de la Ryder Cup pour l’emporter ?

Comme il y a 28 points mis en jeu, la première équipe qui dépasse la barre des 14 points (soit 14pts ½)  remporte la compétition. En cas d’égalité, c’est l’équipe tenante du titre qui l’emporte.

Ce cas d’égalité s’est produit à 2 reprises en  Angleterre :

  • en 1969 à Southport, Merseyside, les Etats-Unis (tenant du titre) font jeu égal (16 à 16) avec la Grande-Bretagne et conservent la coupe
  • en 1989 à Wishaw, Warwickshire, l’Europe (tenante du titre) fait jeu égal (14 à 14) avec les Etats-Unis et conserve la coupe.

A noter que si ce cas se produisait  à l’issue de l’édition de 2016 qui aura lieu à Chaska dans l’état du Minnesota, l’Europe (tenante du titre) serait déclarée gagnante pour la 4éme année consécutive.

L’historique de la Ryder Cup de 1927 à nos jours

Après 2 compétitions officieuses ( 1921 et 1926) gagnées toutes les 2 par les britanniques, les américains veulent une revanche. Walter Hagen ( fondateur de la PGA) et un certain Abe Mitchell (un pro du Club de St Albans dans le nord de Londres) mènent les négociations des 2 côtés de l’atlantique pour organiser cette 1er édition officielle.

Or il se trouve que ce Abe Michell donne des cours de golf à un riche élève du nom de Samuel Ryder, vendeur de graines de son état (une activité commerciale très prisée au début du siècle dernier). Voulant faire plaisir à son professeur qui bataille pour l’organisation de cette coupe transatlantique,  Ryder commande un trophée de 14 carats chez l’un des plus réputés bijoutier de Londres : Mappy & Webb.

La tenue de la première coupe a lieu en 1927 au Worcester Golf Club dans le Massachusetts., mais ironie du sort, le pro Abe Mitchell est obligé de déclarer forfait suite à une crise d’appendicite.  En conséquence de quoi, les américains  tiennent enfin leur revanche et remportent ce premier titre officiel qui portera désormais le nom de Ryder Cup en l’honneur du riche mécène qui a offert le trophée.

La coupe est programmée tous les 2 ans (années impaires) en alternance Angleterre Etats-Unis, jusqu’à ce que les Irlandais soient admis à concourir dans l’équipe anglaise en 1973. Cette année-là, la Ryder Cup est organisée en Ecosse sur le golf de  Muirfield Links à Gullane et c’est les américains qui remportent cette nouvelle coupe à l’assistance élargie.

En 1979, nouvelle extension avec la possibilité de faire appel cette fois, de ce côté de l’Atlantique, à tous les joueurs de l’Union européenne.  L’idée de cette extension revient à Jack Nicklaus qui souhaitait ainsi équilibrer les équipes en présence pour améliorer le spectacle et le suspens.  Mais il faudra attendre 1985 pour voir enfin les européens arriver à bousculer la domination américaine en gagnant 16½ à 11½ sur le golf de The Belfry à Wishaw, Angleterre

Depuis ce come-back de la vieille Europe en 85, on peut même dire que les souhaits de Nicklaus ont été très (trop ?) largement dépassés car , comme le montre notre tableau ci-après, l’Europe a remporté 11 titres sur les 15 derniers disputés.

Note : sur notre tableau, vous remarquerez  l’absence de l’année impaire 2001 pour cause d’évènement du 11 Septembre.  A partir de 2002, les Ryder Cup sont donc organisées toutes les années paires.

La liste des 20 derniéres rencontres de la Ryder Cup avec les scores accociées

Année

Lieu Vainqueurs Score Vaincus

1973

Écosse États-Unis 19 – 13 Grande-Bretagne & Irlande

1975

Pennsylvanie États-Unis 21 – 11 Grande-Bretagne & Irlande

1977

Angleterre États-Unis 12½ – 7½ Grande-Bretagne & Irlande

1979

Virginie-Occidentale États-Unis 17 – 11 Europe

1981

Angleterre États-Unis 18½ – 9½ Europe

1983

Floride États-Unis 14½ – 13½ Europe

1985

Angleterre Europe 16½ – 11½ États-Unis

1987

Ohio Europe 15 – 13 États-Unis

1989

Angleterre Europe 14 – 14 États-Unis

1991

Caroline du Sud États-Unis 14½ – 13½ Europe

1993

Angleterre États-Unis 15 – 13 Europe

1995

New York Europe 14½ – 13½ États-Unis

1997

Espagne Europe 14½ – 13½ États-Unis

1999

Massachusetts États-Unis 14½ – 13½ Europe

2002

Angleterre Europe 15½ – 12½ États-Unis

2004

Michigan Europe 18½ – 9½ États-Unis

2006

Irlande Europe 18½ – 9½ États-Unis

2008

Kentucky États-Unis 16½ – 11½ Europe

2010

Pays de Galles Europe 14½ – 13½ États-Unis

2012

Illinois Europe 14½ – 13½ États-Unis

2014

Écosse Europe 16½ – 11½ États-Unis

2016

Minnesota

2018

France

Parier sur la Ryder Cup 2016 avec Betclic

La prochaine Ryder Cup est programmée du 30 Septembre au 2 Octobre 2016. Elle aura lieu au Hazeltine National Golf Club de Chaska dans l’état du Minnesota.

Si vous aimez les paris long terme, Betclic (généralement très bien placé pour les cotes sur le golf) propose une cote de 1,72 sur l’Europe et de 1,95 sur les Etats-Unis et cela , 9 mois avant la compétition.

Les cotes du vainqueur de la Ryder Cup 2016 chez Betclic

Betclic : Cotes du vainqueur de la Ryder Cup 2016 du Minnesota (États-Unis – Europe)

Côté  égalité, ce résultat  s’est produit à 2 reprises, en 1969 et 1989.  En Septembre 2016, les conditions nous semblent favorables pour un retour des golfeurs américains au 1er plan. Une bonne opportunité pourrait être de parier sur le Nul, doté d’une cote généreuse de 10,0.

Quant aux cotes sur chacun des 28 matches de la Ryder Cup, elles  ne seront proposées par les opérateurs que bien plus tard dans l’année 2016. Stay tune !