Quels sont les tournois du Grand Chelem et comment parier sur les matches?

Au tennis, quatre tournois majeurs sont organisés dans l’année: il s’agit de l’Open d’Australie (Janvier-Février), de Roland-Garros (Mai-Juin), de Wimbledon (Juin-Juillet) et enfin de l’US Open (Aout). Ces 4 tournois prestigieux sont regroupés sous l’appellation Grand Chelem.

Remporter un des tournois du Grand Chelem est déjà un exploit considérable. En remporter 4 dans la même année est quasiment mission impossible. Voyons comment parier sur les tournois du Grand Chelem.

.

Les caractéristiques communes aux 4 tournois du Grand Chelem

Pour les passionnés de tennis, ces 4 tournois sont un must regroupant le gratin mondial. Ils se déroulent sur 2 semaines chacun et sont organisés de façon séquentielle, de Janvier à Aout, dans les 4 pays suivants: Australie, France, Angleterre et USA.

Les tableaux Simple messieurs et Simple dames rassemblent chacun 128 joueurs/joueuses parmi lesquels on trouve 32 têtes de série (déterminées selon le classement ATP). A cela s’ajoute les joueurs issus des qualifications et des joueurs invités, détenteurs d’une ‘wild-card’.

Pour les parieurs, il est bon de se rappeler que les épreuves masculines en simple se déroulent en 3 sets gagnants, alors que le reste des compétitions (double messieurs, simple dames, double dames, mixte, ..) sont disputées avec le principe traditionnel de 2 sets gagnants.

Autre information importante à se souvenir: seul l’US Open se joue avec tie-break sur toutes les manches. Pour les 3 autres tournois: Open d’Australie, Roland Garros et Wimbledon, il n’y a pas de jeu décisif dans  la cinquième manche. Il faut absolument 2 jeux d’écart pour remporter un set… ce qui peut entrainer de longues séances (à prendre en compte pour les adeptes des paris en live !).

Parier à l’Open d’Australie, le 1er tournoi du Grand Chelem.

Comme pour la Formule 1 avec le Grand Prix de Melbourne, la saison tennistique mondiale débute au pays des kangourous. Il est vrai que la température estivale de l’hémisphère Sud est propice à le tenue de ce 1er tournoi du Grand Chelem qui se tient sur une surface en dur (Plexicushion). Pour les joueurs français adeptes des paris en direct, la contrainte principale de l’Open d’Australie est liée au décalage horaire. Par contre pour les insomniaques et les lève-tôt, cela peut être une opportunité formidable ! Enfin, pour les adeptes des paris d’avant match, il peut être intéressant de parier avant de se coucher et de trouver le résultat à son réveil. Le tenant du titre de l’opus 2014 est le Suisse Stanislas Wawrinka qui a réussi l’exploit de battre le serbe Djokovic et l’espagnol Nadal (diminué, il est vrai par un problème de mal au dos).

Parier à Roland-Garros, le 2er tournoi (tricolore) du Grand Chelem.

Pas de problème de décalage horaire, pour les Internationaux de France de Tennis qui se tiennent sur le cours en terre battue de Roland-Garros. Ce tournoi, le plus difficile du Grand Chelem, est programmé chaque année à cheval sur la dernière semaine de Mai et le première semaine de Juin. Là non plus, pas de jeu décisif au 5éme set, ce qui peut conduire à des soirées interminables, surtout que la terre battue rend les échanges particulièrement lents,…mais quel spectacle !!! Raphaël Nadal est la figure emblématique de Roland-Garros (8 victoires en 9 participations incluant la dernière de 2013)

Parier à Wimbledon, le 3éme (et le plus British !) des tournois du Grand Chelem

La dernière semaine de Juin et la première de Juillet, le gratin mondial de la raquette se déplace dans le temple historique du tennis, lieu mythique ou le 1er tournoi a été créé, c’était en 1877. Bastion du conservatisme à l’anglaise, Wimbledon impose toujours la tenue blanche et est très fier de sa surface en gazon, réputée pour sa rapidité et son spectacle, favorisant le tennis d’attaque. Avec 7 titres chacun, Roger Federer et Pete Sampras sont les joueurs les plus titrés de Wimbledon.

Parier à l’US Open, le 4éme (et dernier !) des tournois du Grand Chelem

Avec la fin du mois d’Aout arrive le tour de l’US Open, qui se déroule à Flushing Meadows depuis 1978, dans le quartier du Queens à New York. Avec son revêtement en très dur (Decoturf), l’US Open dispose de la surface la plus rapide des 4 tournois du Grand Chelem. Il dispose également du plus grand central au monde, capable d’accueillir 23 000 spectateurs : le Stadium Arthur Ashe. La figure emblématique de l’US Open est incontestablement le suisse Roger Federer qui a gagné 5 titres consécutifs dans la période 2004-2008.

Pour les parieurs et amateurs de tennis, les tournois du Grand Chelem sont incontestablement les plus faciles à appréhender. Si vous vous tenez informé des performances de  l’élite tennistique mondiale (Nadal, Djokovic, Murray, Federer, Ferrer, Del Potro, Tsonga,..) vous arriverez assez facilement à suivre et à parier sur ces grands joueurs. Même si l’on ne peut pas (en France tout au moins) parier sur le vainqueur d’un Grand Chelem en carrière ou sur une année calendaire, nous pouvons néanmoins parier sur le vainqueur d’un de ces 4 tournois mythiques.