Comment parier sur le vainqueur de l’US Open de Golf ?

Organisé par l’USGA (United States Golf Association), l’US Open est le 2ème tournoi des 4 tournois majeurs annuels faisant partie du Grand Chelem de golf. Programmé à mi-Juin sur un parcours des Etats-Unis qui change à chaque édition (contrairement aux Masters qui se déroulent exclusivement à Augusta), le dernier tour de l’US Open coïncide avec la Fêtes des Pères d’outre-Atlantique. C’est un des majeurs les plus techniques, avec des tombées de drive toujours plus longues et des fairways très étroits. Sur ce type de parcours, il est difficile de descendre en dessous du PAR, sauf si l’on s’appelle Rory McIlroy, le nord irlandais qui détient le record de -16 sous le PAR  (ainsi que son 1er sacre acquis en 2011). Le tenant du titre (2014) est l’allemand Martin Kaymer. Voyons comment parier sur le prochain vainqueur de l’US Open de golf ?
.

La longue histoire de l’US Open de golf, de 1895 à nos jours

Le premier US Open a été organisé en 1895 au Newport Country Club de Newport, dans l’état de  Rhode Island. Il comportait déjà 4 tours, mais sur un parcours de 9 trous, ce qui permettait de jouer les 4 rounds  dans la même journée. Fraichement arrivée de son Angleterre natale pour une embauche au Country Club de Newport, c’est un certain Horace Rawlins, âgé de 21 ans, qui remportera ce 1er US Open sur un field de 11 personnes (10 pros et 1 amateur). La Grande-Bretagne (anglais et surtout écossais) domine la compétition jusqu’à 1911, date à laquelle le premier natif américain: John J. McDermott va s’imposer, initialisant ainsi une longue séquence de domination américaine. Même si elle a baissé d’intensité, cette domination yankee est toujours d’actualité de nos jours, puisque sur les 20 dernières années (voir notre tableau), pas moins de 10 US Open ont été remportés par des américains.

Les champions des 20 dernières éditions de l’US Open de golf

Année Champion Pays Golf de l’US Open Lieu de l’US Open Score
1995 Corey Pavin Etats-Unis Shinnecock Hills Golf Club Shinnecock Hills, New York (E)
1996 Steve Jones Etats-Unis Oakland Hills Country Club, South Cse Bloomfield Hills, Michigan (-2)
1997 Ernie Els (2) Afrique du Sud Congressional Country Club, Blue Cse Bethesda, Maryland (-4)
1998 Lee Janzen (2) Etats-Unis Olympic Club, Lake Cse San Francisco, Californie (E)
1999 Payne Stewart (2) Etats-Unis Pinehurst Resort, Cse No. 2 Pinehurst, Caroline du Nord (-1)
2000 Tiger Woods Etats-Unis Pebble Beach Golf Links Pebble Beach, Californie (-12)
2001 Retief Goosen Afrique du Sud Southern Hills Country Club Tulsa, Oklahoma (-4)
2002 Tiger Woods (2) Etats-Unis Bethpage State Park, Black Cse Farmingdale, New York (-3)
2003 Jim Furyk Etats-Unis Olympia Fields Country Club, North Cse Olympia Fields, Illinois (-8)
2004 Retief Goosen (2) Afrique du Sud Shinnecock Hills Golf Club Shinnecock Hills, New York (-4)
2005 Michael Campbell Nouvelle Zélande Pinehurst Resort, Cse No. 2 Pinehurst, Caroline du Nord (E)
2006 Geoff Ogilvy Autralie Winged Foot Golf Club, West Cse Mamaroneck, New York (+5)
2007 Ángel Cabrera Argentine Oakmont Country Club Oakmont, Pennsylvanie (+5)
2008 Tiger Woods (3) Etats-Unis Torrey Pines Golf Cse, South Cse La Jolla, Californie (-1)
2009 Lucas Glover Etats-Unis Bethpage State Park, Black Cse Farmingdale, New York (-4)
2010 Graeme McDowell Irlande du Nord Pebble Beach Golf Links Pebble Beach, Californie (E)
2011 Rory McIlroy Irlande du Nord Congressional Country Club, Blue Cse Bethesda, Maryland (-16)
2012 Webb Simpson Etats-Unis Olympic Club, Lake Cse San Francisco, Californie (+1)
2013 Justin Rose Angleterre Merion Golf Club, East Cse Ardmore, Pennsylvanie (+1)
2014 Martin Kaymer Allemagne Pinehurst Resort, Cse No. 2 Pinehurst, Caroline du Nord (-9)
2015 Chambers Bay University Place, Washington
2016 Oakmont Country Club Oakmont, Pennsylvanie
2017 Erin Hills Erin, Wisconsin

Concernant les champions les plus titrés à l’US Open (4 trophées) , on trouve un écossais : Willie Anderson et 3 américains Bobby Jones, Ben Hogan et Jack Nicklaus dont le dernier titre remonte à 1980. Parmi les détenteurs de 3 victoires à l’US Open, on trouve également 2 américains : Hale Irwin et l’ancien numéro1 mondial, le médiatique Tiger Woods, dont le dernier titre a été acquis en 2008. Enfin , sur les 15 détenteurs de Doublets, 12 sont américains, 1 écossais et 2 sont sud-africains : Ernie Els s’est imposé en 1994 et 1997, alors que les succès de  Retief Goosen sont plus récents : 2001 et 2004. A noter que ces 5 dernières années, les européens sont en train de faire un retour en force à l’US Open, depuis la lointaine victoire de l’anglais Tony Jacklin en 1970. Ce comeback a débuté avec le doublé nord-irlandais Graeme McDowell (2010) et de Rory McIlroy (2011), suivi de la victoire de l’anglais Justin Rose en 2013 et enfin de l’allemand Martin Kaymer en 2014.

Les qualifications pour l’US Open de Golf

Avec un field de 156 joueurs, l’US Open est ouvert à tous les pros ou amateurs de golf dont l’Index USGA n’excède pas 1,4. La moitié du field est composée de joueurs qui sont exempts de qualification. La liste des heureux élus est revue chaque année par le comité exécutif de l’USGA. Pour vous donner une idée, la liste des principaux exemptés de qualification en 2013 était constituée des joueurs suivants :

  • Les 10 derniers vainqueurs de l’US Open
  • Les 5 derniers vainqueurs des 3 autres tournois majeurs (les Masters, l’Open Championship et le PGA Championship)
  • Les 3 derniers gagnants des « Players Championships »
  • Les 2 premiers de la compétition « US Amateur » de l’année précédente
  • Le gagnant de l’ « Amateur Championship » de l’année précédente
  • Le gagnant de la médaille «  Mark H. McCormack » du meilleur amateur de golf mondial
  • Le gagnant du dernier « BMW PGA Championship »
  • Le gagnant du dernier “U.S. Senior Open »
  • … et bien d’autres exemptions, incluant celles laissées à la libre disposition de l’USGA.

Quant aux joueurs qui n’ont pas la chance d’être retenus d’office pour disputer l’US Open, ils rentrent dans un processus de qualification qui comporte 2 étapes :

  • Un tournoi de qualification local sur un 18 trous, organisé dans une centaine de golf répartis sur tout le territoire américain.
  • Un tournoi de qualification par sections, joué sur un 36 trous en un jour, sur quelques golfs US sélectionnés, ainsi que sur un golf en Europe et un autre au Japon.

A noter que les joueurs les mieux classés sont dispensés de la 1er étape et concourent directement dans les tournois de qualification par sections. Info importante pour les parieurs: en cas d’égalité le dernier tour du Dimanche, l’US Open est le seul des 4 tournois du Grand Chelem à organiser des play-offs complets sur 18 trous le lendemain. Si une nouvelle égalité persiste à l’issue du 5éme tour du Lundi, le jeu continue au 91éme trou avec application du processus de mort subite. Cette situation s’est présentée jusqu’à présent à 3 reprises, en 1990, en 1994 et 2008. A noter que c’est ainsi que Tiger Woods a gagné son 3ème US Open lors de l’édition de 2008 : il est venu à bout de Rocco Mediate au 91ème trou.

Les pronostics du PMU sur le prochain US Open de Golf

Sept mois avant le début de la compétition qui se tiendra à University Place dans l’état de Washington, l’opérateur historique donne Rory Mcilroy gagnant avec une cote de 5,4. Il est vrai que le n°1 mondial a de sérieux atouts pour remporter l’US Open de 2015. C’est en effet sur ce tournoi que le jeune nord-irlandais s’est fait connaitre en 2011 en remportant son premier majeur, et qui plus est, avec une carte record : -16 sous le PAR, record inégalé à ce jour.

Les cotes sur le pari “vainqueur de l’US Open de Golf’ au PMU

PMU: les cotes sur le pari ‘Quel sera le prochain vainqueur de l’US Open de Golf en 2015’

De plus, ses récentes victoires au Championnat PGA et au dernier British Open sont autant de marqueurs d’une capacité à survoler le golf mondial, un peu comme l’avait fait Tiger Woods dans les années 2000, l’ex numéro 1 pointant à une cote de 9,50 au PMU.

Nous pronostiquons une victoire du nord-irlandais dans cet US Open de 2015, victoire acquise suite à des play-offs avec Tiger.