Tout savoir pour parier sur l’US PGA, le championnat de golf américain de la PGA

Succédant au British Open de Juillet et dernier opus de la saison des 4 majeurs de golf du Grand Chelem, l’US PGA est programmé chaque année à mi-aout, 3 semaines avant le week-end du Labor Day. Il est organisé par la PGA (Professional Golfers Association) des Etats-Unis. De sa création en 1916 jusqu’en l’année 1957 il s’est déroulé en Match-Play avant de basculer l’année suivante en Stroke-Play, un format permettant une plus large participation de golfeurs. Le PGA Championship est inscrit aux 3 circuits de golf les plus prestigieux de la planète : le PGA Tour, l’European Tour et le Japan Golf Tour. Sa dotation a atteint les 10 millions de dollars en 2014, le vainqueur Rory McIlroy empochant 1.8 millions de dollars. Parier sur le championnat de la PGA est toujours une expérience exaltante, en plein milieu des nuits du mois d’Aout (décalage horaire oblige !), alors que les championnats de foot européens commencent tout juste à reprendre.
.

La longue histoire du Championnat de Golf de l’US PGA, de 1916 à nos jours

La première édition de l’US PGA s’est déroulée en Octobre 1916 sur le parcours du Siwanoy Country Club de Bronxville, dans l’état de New York. Le vainqueur Jim Barnes reçu un chèque de 500 dollars et une médaille en or sertie de diamants, offerte par un certain Rodman Wanamaker, un riche propriétaire de magasins et amateur de golf. Depuis cette date, tous les vainqueurs de l’US PGA reçoivent une réplique de ce trophée Wanamaker.

Dans sa version initiale en match-play, la compétition a été programmée à différents mois de l’année, de Mai à Décembre et les finalistes devaient, dans le pire des cas, disputer 200 trous dans une semaine, ce qui était pour le moins éreintant !

A l’exception de l’australien Jim Ferrier (vainqueur en 1947), il est à noter que tous les champions de la version initiale ‘Match-Play’ de la PGA Championship ont été remportés par des joueurs américains, le plus notable d’entre eux étant Walter Hagen, 5 fois champion en  : 1921, 1924, 1925, 1926 et 1927.

En 1958, la PGA change définitivement de format et impose le Stroke-Play que nous connaissons de nos jours, organisé en 4 tours de 18 trous, du Jeudi au Dimanche, soit un total de 72 trous. Quant à la programmation de l’US PGA, après avoir été organisée dans les années 60 la semaine suivant le British Open, elle a définitivement trouvé son créneau de mi-aout à partir de l’année 1969, permettant ainsi aux joueurs inscrit à l’Open britannique de Juillet de se reposer pour être frais et dispos pour le dernier majeur de la saison de golf.

Le stroke-play n’a pas changé la domination US qui continua après 1958, avec cependant l’intrusion du sud-africain Gary Player qui s’imposa en 1962 et en 1972, suivi de la victoire de 2 australiens David Graham en 1978 et de Wayne Grady en 1990.

Pendant ces longues décennies, la domination américaine à l’US PGA était portée par Sam Snead avec ses 3 titres (1942, 1949, 1951) et surtout par  Jack Nicklaus avec ses 5 titres (1963, 1971, 1973, 1975 et 1980).

En 1992, avec le 1er titre du zimbabwéen Nick Price (qui récidivera en 1994), on peut dire que l’internationalisation de la PGA est enfin devenue une réalité.

Les 20 derniers vainqueurs de l’US PGA de golf

Année Vainqueur Pays Terrain de Golf Lieu /PAR
1995 Steve Elkington  Australie The Riviera Country Club Pacific Palisades, Californie (-17)
1996 Mark Brooks  États-Unis Valhalla Golf Club Louisville, Kentucky (-11)
1997 Davis Love III  États-Unis Winged Foot Golf Club, West Course Mamaroneck, New York (-11)
1998 Vijay Singh(2)  Fidji Sahalee Country Club Sammamish, Washington (-9)
1999 Tiger Woods(1)  États-Unis Medinah Country Club, Course No. 3 Medinah, Illinois (-11)
2000 Tiger Woods(2)  États-Unis Valhalla Golf Club Louisville, Kentucky (-18)
2001 David Toms  États-Unis Atlanta Athletic Club, Highlands Course Duluth, Géorgie (-15)
2002 Rich Beem  États-Unis Hazeltine National Golf Club Chaska, Minnesota (-10)
2003 Shaun Micheel  États-Unis Oak Hill Country Club, East Course Rochester, New York (-4)
2004 Vijay Singh  Fidji Whistling Straits, Straits Course Sheboygan, Wisconsin (-8)
2005 Phil Mickelson  États-Unis Baltusrol Golf Club, Lower Course Springfield, New Jersey (-4)
2006 Tiger Woods(3)  États-Unis Medinah Country Club, Course No. 3 Medinah, Illinois (-18)
2007 Tiger Woods(4)  États-Unis Southern Hills Country Club Tulsa, Oklahoma (-8)
2008 Pádraig Harrington  Irlande Oakland Hills Country Club, South Course Bloomfield Township, Michigan (-3)
2009 Yong-Eun Yang  Corée du Sud Hazeltine National Golf Club Chaska, Minnesota (-8)
2010 Martin Kaymer  Allemagne Whistling Straits Sheboygan, Wisconsin (-11)
2011 Keegan Bradley  États-Unis Atlanta Athletic Club, Highlands Course Johns Creek, Géorgie (-8)
2012 Rory McIlroy(1)  Irlande du Nord Kiawah Island Golf Resort, Ocean Course Kiawah Island, Caroline du Sud (-13)
2013 Jason Dufner  États-Unis Oak Hill Country Club Rochester, New York (-10)
2014 Rory McIlroy(2)  Irlande du Nord Valhalla Golf Club Louisville, Kentucky (-16)
2015 Whistling Straits, Straits Course Kohler, Wisconsin
2016 Baltusrol Golf Club, Lower Course Springfield Township, N. Jersey

Certes les américains sont toujours présents avec l’émergence de Tiger Woods qui s’impose à 4 reprises (1999, 2000, 2006 et 2007) et qui détient jusqu’à ce jour le meilleur score du parcours : -18 sous le PAR, exploit réalisé en 2000 et en 2006.

Mais de nouvelles nationalités inscrivent leur nom au palmarès : les îles Fidji avec Vijay Singh (1998 et 2004) et plus récemment l’Irlande avec Pádraig Harrington (2008), la Corée du Sud avec Yong-Eun Yang (2009), l’Allemagne avec Martin Kaymer (2010) et enfin l’Irlande du Nord avec le nouveau prodige Rory McIlroy (2012 et 2014).

Quant aux terrains de golf aptes à recevoir la compétition, ils sont quasi exclusivement situés dans la partie Est des Etats-Unis (Easter time). Sur les 96 premières éditions, seulement 10 d’entre elles se sont déroulés sur des parcours localisés dans les autres fuseaux horaires US (Mountain time et Pacific time).

Pariez sur l’US PGA avec le PMU

La prochaine édition de l’ US PGA est programmée du 13 au 16 Aout 2015. Le PMU accorde une cote de 5,4 à Rory McIlroy, le tenant du titre, dépositaire de 2 PGA (2012 et 2014), d’un US Open (2011) et d’un Open britannique (2014). Avec 4 majeurs dans son escarcelle, le jeune nord-irlandais pourrait bien ramener un triplé PGA grâce au parcours de  Whistling Straits, dans l’état de Wisconsin. Son challenger, Tiger Woods est loin derrière avec une cote de 10, soit presque le double de celle du nord-irlandais.

Les cotes du PMU sur le vainqueur de l’USPGA de golf pour 2015

PMU : Cotes du vainqueur du Championnat de golf de l’US-PGA de 2015 (USPGA Championship)

A ParierSurTout.com, nous parions sur une victoire de Rory McIlroy dans le prochain US PGA. Avec une mise de 100 € au PMU, nous pouvons espérer remporter 540€, le Dimanche 16 Aout 2015 au soir.