Selon Odoxa, les meilleures cotes des Paris Sportifs sont chez Winamax

11 Aout 2015

Odoxa met en tête Winamax pour les meilleures cotes de Paris Sportifs (S1 2015)

Les meilleurs cotes sont chez Winamax selon l’institut Odoxa

Il ne suffit pas de clamer haut et fort que l’on dispose des meilleures cotes du marché, encore faut-il le prouver ? C’est ce que vient de faire l’opérateur Winamax en confiant une étude statistique à l’institut indépendant Odoxa. Les données ont été collectés sur le 1er semestre 2015 auprès des 9 opérateurs légaux exerçants en France (Winamax, Unibet, Zebet, Bwin, Betclic, PMU, Netbet, France-Pari et FDJ).

Ces données mettent nettement en tête Winamax, avec 55% des cotes relevées sur un panel de 5419 matches dans de nombreuses disciplines: foot, tennis, basket et rugby.
.

Odoxa est un institut de sondage qui a le vent en poupe et dont les dirigeants interviennent régulièrement sur les grands médias nationaux: le président Gaël Sliman participe tous les Vendredi matin à un chronique sur BFM-Business et la directrice générale Céline Bracq intervient tous les Samedi sur iTELE dans l’émission CQFD.

La jeune société souhaitant aller au-delà de la simple publication des chiffres, elle a choisie le slogan

donner du sens aux données’

pour montrer sa volonté d’apporter une aide circonstanciée à ses clients.

C’est ce qu’elle vient de faire en publiant une étude demandée par la Salle au W sur les paris sportifs en général et sur les bookmakers qui affichent les meilleures cotes du marché.

Dans 55% des cas, c’est Winamax qui arrive en tête pour les meilleures cotes, son runner-up étant Unibet avec 42%. On trouve ensuite en 3ème position ZEBet avec 36%, puis Bwin avec 15%.

Les grands opérateurs que sont Betclic et Bwin ne sont en tête des cotes que dans 9% des cas seulement, alors que les 3 derniers de la classe (NetBet, France-Pari et la FDJ) tournent autour des 5%

Un autre élément remarquable de cette étude est la stabilité des classements quel que soit le sport concerné. Sur les 5419 matches analysés, il y avait dans le panier de l’échantillon retenu par l’institut de sondage :

  • 1135 matches de foot
  • 1112 matches de basket
  • 110 matches de rugby
  • 3062 matches de tennis.

Pour les 4 sports, le sponsor de l’OM et des Girondins de Bordeaux arrive systématiquement en tête des meilleures cotes, avec respectivement :

  • 59% pour le foot,
  • 56% sur le Tennis,
  • 47% sur le Rugby et
  • 36% sur le basket.

Sur le podium des meilleures cotes, les opérateurs Unibet et ZETurf alternent entre les 2ème et 3ème places en fonction des disciplines.

Enfin, la notion temporelle a également été analysée dans l’étude, mais en avant-match seulement. Winamax a en effet demandé à l’institut de sondage, de comparer les cotes entre opérateurs à différents intervalles de temps séparant le début des compétitions (48h, 24h, 12h, 6h et 1h).

Et là aussi, comme le montre le graphe ci-après, c’est l’opérateur au W qui domine la compétition avec un écart qui se creuse avec les autres bookmakers au fur et à mesure que le début du match approche.

C’est ainsi que 2 jours avant le début du match, 51% des cotes sont les plus élevées chez Winamax, ce chiffre atteignant les 59% une heure avant le coup de sifflet.

Les meilleures cotes bookmakers selon les heures avant le match (données Odoxa)

Comparaison (S1 2015) des cotes des bookmakers en fonction du temps séparant le début de match

Que pouvons-nous déduire de cette étude Odoxa :

‘Pour bénéficier des meilleures cotes sur les paris sportifs, vous devrez parier en priorité chez Winamax, de préférence sur le foot et si possible une heure avant la compétition.’

Cliquez ici pour 100€ de bonus chez Winamax, l’opérateur qui affiche les meilleures cotes du marché


Attention : toutes ces données fournies par Odoxa (et issues de SportRadar qui enregistre toutes les cotes de tous les sites ) sont moyennées sur les 6 premiers mois de 2015 et ne préjugent pas de ce qui va se passer au second semestre et les années suivantes. A noter tout de même que Winamax a pris l’engagement de continuer à publier ces statistiques tous les 6 mois. Nous prenons le pari que cette initiative va inciter les autres opérateurs à réagir et cela devrait donc tirer globalement les cotes des Paris Sportifs vers le haut, pour le plus grand bonheur des internautes tricolores. Wait and see !