Comment parier sur la NHL, la National Hockey League, regroupant 30 franchises de hockey sur glace américaines et canadiennes ?

La Ligue nationale de hockey (NHL dans la langue de Shakespeare : site : nhl.com) regroupe 30 franchises nord-américaines de hockey sur glace (23 aux Etats-Unis et 7 au Canada). Elle comporte une phase régulière au cours de laquelle chaque équipe dispute 82 rencontres, suivie d’une phase de Play-offs réservée, comme en NBA au basket,  aux 8 meilleures franchises des 2 Conférences Est et Ouest. Le vainqueur de la finale opposant les meilleures équipes des 2 conférences Est et Ouest se voit remettre la Coupe Stanley, un des plus anciens  trophée de jeu collectif au monde. Voyons comment parier sur la NHL étasunienne et canadienne?

.

Parier sur la NHL pendant la saison régulière de début octobre à mi-avril.

Parier sur la saison régulière de la NHL est le pain quotidien des passionnés de hockey sur glace, passionnés que l’on trouve en grande majorité sur le contient nord-américain (5 millions de pratiquants outre-atlantique tout de même !), en Russie, dans les pays nordiques et en Suisse.

Pour les débutants, avant de parier sur le NHL, nous vous conseillons de retenir les principales règles applicables au jeu du hockey sur glace.

Tout comme le championnat de NBA en basket, le championnat de hockey US/Canada comporte 30 franchises. Mais si au basket une seule franchise est canadienne, pas moins de 7 équipes canadiennes composent la ligue nationale de hockey nord-américaine.

Il faut dire que le climat à Toronto, à Montréal, ou à Ottawa est particulièrement favorable à la pratique de ce sport. D’ailleurs les joueurs canadiens ont pendant fort longtemps constitué, et constituent toujours, les forces vives de la NHL, et cela des 2 côtés de la frontière américano-canadienne.

De début Octobre à mi Avril de l’année suivante, les parieurs peuvent ainsi miser sur les 82 matches (41 à domicile et 41 en extérieur) disputés par les 30 franchises en compétition. Tous les jours vous trouverez chez vos bookmakers de 3 à 13 matches sur lesquels parier, les Jeudis et Samedis étant les journées ou sont programmées le maximum de compétitions.

Vous vous demandez certainement comment s’organisent ces 82 matches par franchises ?

En fait, les 30 équipes de la NHL sont réparties en 2 associations :

  • celle de l’Est qui comporte 16 franchises
  • celle de l’Ouest qui n’en comporte que 14.

Contrairement à la NBA qui compte 3 divisions par conférences, les 2 associations de la NHL ne sont composées que de 2 divisions :

  • Atlantique et Métropolitain à l’Est
  • Pacifique et Centrale à l’Ouest

Pendant la saison régulière, chaque équipe dispute :

  • 4 à 5 matches contre les autres équipes de la même division
  • 3 matches contre les équipes de l’autre division (mais faisant partie de la même association)
  • 2 matches contre les équipes de l’autre association

Bref, c’est un peu compliqué, mais retenez ceci : plus 2 équipes de hockey sont proches géographiquement, plus souvent elles se rencontrent au cours de la saison régulière, ce qui est parfaitement logique et louable pour diminuer la taxe carbone des nombreux fans qui se déplacent de ville en ville pour voir jouer leurs équipes !

Qui dit championnat, dit barème associé pour le classement de tout ce beau  monde !

En NHL, le barème pour le classement est le suivant :

  • 2 points sont acquis pour une victoire
  • 1 seul point pour une victoire en prolongations ou à l’issue des tirs de fusillade.

En revanche, pas de point de marqué en cas de défaite à l’issue du temps réglementaire.

Pour les équipes, l’objectif de la saison régulière est de terminer en tête de leur division ou au moins de faire partie du Top3. En effet les 3 premières franchises des 4 divisions sont automatiquement qualifiées pour les Play-off.

Au fur et à mesure que la saison avance, la lutte pour le trio de tête devient exacerbée, ce qui induit des comportements plus combatifs pour accéder à la phase finale à élimination directe.

A noter qu’un repêchage existe pour les 2 équipes de chaque association qui totalisent le plus grand nombre de points. Ces 4 dernières franchises repêchées, appelées des Wild Card, viennent s’ajouter aux 12 franchises des Top3 de chaque division, ce qui fait bien au total 16 équipes admises à disputer les Play-offs.

Pour les parieurs, la stratégie va évoluer au cours du temps: les débuts de NHL sont propices à des valuebets  sur des franchises de fond de tableau qui vont réaliser des exploits en démarrage de saison. En Mars Avril, lorsque la fin de saison régulière approche, les cadors distancés au classement vont faire preuve d’un sursaut d’énergie pour monter absolument sur le podium. N’hésitez par à miser sur ces cadors qui arrivent très souvent à se qualifier en final, soit en montant sur le podium, soit grâce au nombre de points engrangés via les Wild Card.

Parier sur la NHL pendant les Playoffs de mi-avril à mi-juin

Pour les éliminatoires, les surprises sont plus fréquentes, ce qui permet de bénéficier de rapports intéressants pour peu que l’on sache déceler les équipes prêtes à s’effondrer (fin de saison éprouvante, nombreux blessés à des postes clés,..). Dans ce cas, vous devez,  bien évidemment, parier sur l’outsider bénéficiant d’une cote élevée.

Les play-offs se déroulent de mi-avril à mi-juin dans chaque conférence par une série de matches (7 au maximum) autorisant l’accès  au tour suivant. C’est la 1ère équipe remportant 4 matches qui se qualifie pour le tour suivant.

Au 1er tour des playoffs (quart de finale d’associations), le champion de division ayant le plus de points affronte le wild card disposant du moins grand nombre de points de son association.

En conséquence de quoi, l’autre champion de division est opposé à l’autre wild card. Quant aux 2ème  et 3ème de division, ils s’affrontent entre eux.

Au 2ème  tour des playoffs (demi-finale d’associations), la meilleure équipe de division restant affronte l’autre.

Puis les gagnants de ce 2ème tour s’affrontent lors d’une finale d’association.

Enfin, la Coupe Stanley est attribuée au vainqueur de la grande finale opposant les gagnants des 2 associations Est et Ouest. Ce sont les Canadiens de Montréal qui détiennent le record du nombre de Coupes Stanley (24 à la fin de la saison 2013-2014).

. Ne manquez pas cette Stanley Cup, finale emblématique de la Ligue Nationale de Hockey, un sport si ancré dans la culture populaire américaine et canadienne. Les rebondissements sont fréquents en phase finale de ce championnat de hockey sur glace, ce qui procure une ambiance survoltée et de fortes montées d’adrénaline. Les parieurs en direct sont aux anges, essayant de déjouer les soudaines variations de cote des bookmakers qui essaient de préserver leurs marges et qui se trompent souvent, d’où une aubaine pour ceux qui ont su rester attentifs  et qui font preuve de réactivité.